Le blogue de Pierre Guay

La faillite, les syndics et l'endettement sont des mots qui peuvent faire peur lorsqu'on les entend. Le but de mon blogue est de démystifier cet univers pour vous aider à le comprendre.

Comment rebâtir son crédit après faillite

Comment rebâtir son crédit après faillite
2 février 2016 |
Après avoir déclaré faillite, certaines personnes sont portées à vouloir refaire leur crédit le plus rapidement possible, optant parfois pour des solutions qui ne sont pas toujours avantageuses. Avant toute chose, il est important de savoir qu’il n’existe pas une formule miracle pour rétablir son dossier de crédit après une faillite. Vous devrez faire preuve de patience et adopter de bonnes habitudes de paiement. Néanmoins, voici quelques conseils qui pourront vous aider à accélérer le processus.

Tout d’abord, il faut que vous soyez vigilants devant les solutions trop faciles qui vous sont proposées. Par exemple, si une entreprise vous sollicite en vous promettant qu’elle accepte de faire des prêts à tout le monde, peu importe leur crédit, et que l’argent sera déposé rapidement dans votre compte, vous devriez vous poser des questions. Les taux d’intérêt de ces prêts sont généralement très élevés, or si vous n’êtes pas en mesure de faire le remboursement à temps, votre situation ne fera qu’empirer. Prenez le temps de lire les modalités de ces programmes pour ne pas vous faire prendre.

La première étape logique afin de rebâtir votre crédit consiste simplement à aller rencontrer un conseiller de votre institution financière. Vous pourrez discuter avec lui de votre intention de remettre votre crédit sur le droit chemin. En étant au courant de votre situation financière et en connaissant les raisons de votre faillite, il sera mieux placé pour vous proposer une solution personnalisée.

Par après, vous pouvez aussi rebâtir votre crédit en utilisant une carte de crédit pour payer vos achats. Cependant, il est malheureusement possible que vous ne puissiez pas en obtenir une. Les institutions financières seront plus portées à vous remettre une carte de crédit si vous acceptez de leur donner un certain montant en garantie. Par exemple, vous remettez 1000 $ en garantie à votre banque en retour d’une carte possédant une limite de 500 ou 1000 $, ce qui l’assure qu’elle sera payée peu importe ce qui arrive.

Toujours en lien avec les cartes de crédit, il est primordial que vous payiez le solde entier de cette carte et non seulement le solde minimal. Cela mettra votre institution financière encore plus en confiance. De plus, ne prenez qu’une seule carte de crédit afin d’éviter de vous retrouver à nouveau dans une situation fâcheuse.

Finalement, une autre solution très populaire consiste à demander un prêt REER. Ce type de placement démontre votre responsabilité et constitue une excellente raison pour les banques de vous octroyer un prêt, notamment dans la période forte des REER au début de chaque année où elles se sentent plus généreuses. Si jamais cette option ne vous convient pas, vous pouvez toujours déposer de l’argent dans un compte épargne à chaque paie. Cet argent accumulé vous aidera à obtenir un prêt lorsque vous en aurez besoin.

Pour conclure, il faut retenir qu’il n’existe pas une solution parfaite pour rebâtir son crédit et que le processus ne se fera pas du jour au lendemain. Vous devez adopter des bonnes habitudes financières, opter pour des solutions intelligentes et éviter les différents pièges qui vous sont tendus. C’est la combinaison de ces facteurs qui vous permettra de regagner la confiance des institutions financières.