Le blogue de Pierre Guay

La faillite, les syndics et l'endettement sont des mots qui peuvent faire peur lorsqu'on les entend. Le but de mon blogue est de démystifier cet univers pour vous aider à le comprendre.

Que pouvez-vous faire pour aider un proche qui est en difficultés financières ?

Que pouvez-vous faire pour aider un proche qui est en difficultés financières ?
29 février 2016 |

De nos jours, il n’est pas toujours facile de parler d’argent ouvertement. C’est un sujet particulièrement tabou. Ainsi, si un ami ou un membre de votre famille prend le temps de vous parler de ses difficultés financières, c’est qu’il vous estime beaucoup et vous fait très confiance.

Il existe plusieurs raisons pouvant faire en sorte que les gens ne souhaitent pas parler de leurs problèmes financiers ou qu’ils ne souhaitent pas demander de l’argent à leurs proches. Tout d’abord, la plupart des gens voient cela comme un échec dans leur vie. Ensuite, il est possible qu’ils ne veuillent pas se sentir redevable envers quelqu’un, avoir l’impression qu’en demandant de l’aide à un proche, ils devront lui rendre la pareille. Finalement, il y a aussi la peur de tout mettre ses problèmes sur la table et de se faire juger, ou même pire, de se faire rejeter par ses proches.

Lorsqu’un proche vous parle de ses difficultés financières, la première étape est de l’écouter. Laissez-le dresser un portrait de la situation et de ses idées pour trouver une solution. Prenez son problème au sérieux, rien ne sert de lui dire qu’il s’inquiète pour rien ou de lui faire la morale. Par la suite, posez-lui des questions pour déterminer s’il a des dépenses qu’il pourrait éviter. Par exemple, cela pourrait consister à diminuer la fréquence des repas au restaurant, à réduire ses forfaits de services de communication ou à magasiner seulement lorsque c’est nécessaire. Même si certaines de ces solutions peuvent sembler banales, il faut comprendre que chaque dollar économisé représente un pas dans la bonne direction pour se débarrasser de ses dettes.

Dans le but de lui changer les idées, vous pourriez aussi l’inviter à aller prendre un café pour discuter de sa situation. Toutefois, un autre élément relié à prendre en considération est de ne pas laisser ce problème prendre le dessus sur vos interactions habituelles avec votre ami. Ce n’est pas parce qu’il vous en a parlé qu’il veut nécessairement ne parler que de ça. Bref, soyez naturel.

Une fois que vous pensez avoir le portrait exact de sa situation financière, il est temps de réfléchir à des solutions. Si vous sentez que la situation est surmontable, incitez votre proche à prendre des mesures dès maintenant. Parmi les solutions possibles, il y a entre autres la création d’un budget qui semble être une première étape logique. Il existe des outils en ligne gratuit ou même des applications qui lui permettront de dresser une liste complète de ses entrées et sorties d’argent. Vous pourriez lui conseiller ensuite de demander des heures supplémentaires à son travail ou de considérer un emploi à temps partiel afin d’augmenter son revenu mensuel. Il pourra utiliser cet argent supplémentaire pour rembourser ses dettes.

En conclusion, ce qu’il est important de retenir, c’est de bien écouter la personne qui vit des difficultés financières, de ne pas la juger et de lui suggérer des solutions au meilleur de vos capacités. Toutefois, si sa situation semble vraiment hors de contrôle, suggérez-lui de rencontrer un syndic autorisé en insolvabilité le plus tôt possible, qui est le professionnel le mieux placé pour la conseiller. La première rencontre est gratuite, alors pourquoi ne pas en profiter? De plus, sachez que votre présence lors de cette rencontre pourrait aussi la mettre en confiance.