Le blogue de Pierre Guay

La faillite, les syndics et l'endettement sont des mots qui peuvent faire peur lorsqu'on les entend. Le but de mon blogue est de démystifier cet univers pour vous aider à le comprendre.

Si je fais faillite, puis-je continuer à exercer une profession à mon compte ?

Si je fais faillite, puis-je continuer à exercer une profession à mon compte ?
8 juin 2017 |

Si votre situation financière commence à vous préoccuper, la faillite peut vous sembler une solution intéressante. Toutefois, cela peut également amener plusieurs questionnements par rapport à votre profession. Dans l’article ci-dessous, nous clarifierons certains points en lien avec le travail à son compte, la gestion d’une entreprise et la faillite.

Pour commencer, est-ce possible de travailler à son compte après avoir déclaré faillite? La réponse courte est oui. Même si vous n’êtes toujours pas libérés de votre faillite, vous pouvez continuer ou commencer à travailler à votre compte. Toutefois, il faut savoir que certains profesionnels se retrouvent devant des règles différentes.

En effet, si vous êtes avocats ou comptables professionnels agréés par exemple, votre ordre professionnel vous empêchera de continuer d’exercer votre profession (les avocats perdront même leur statut de membre du barreau). Une personne exerçant une de ces deux professions devra refaire une demande d’adhésion après sa libération, rien ne lui garantissant que sa demande sera approuvée. Bref, si vous faites partie d’un ordre professionnel, prenez le temps de vous informer avant d’opter pour la faillite.

En ce qui a trait à la gestion d’une entreprise, vous devez savoir que vous ne pourrez pas être l’administrateur d’un commerce tant que vous ne serez pas libérés de votre faillite. Néanmoins, une faillite d’entreprise vous affectera beaucoup moins personnellement qu’une faillite en tant que travailleur autonome. Ce dernier pourrait voir ses biens personnels être saisis, puisqu’il ne fait qu’un avec sa compagnie.

En conclusion, sachez qu’il existe d’autres solutions que la faillite, telle que la proposition de consommateur, dont certaines qui vous permettraient à la fois de redresser votre situation financière et de conserver votre droit d’exercer votre profession. Pour tout autre question, n’hésitez pas à nous contacter en toute confidentialité.